En savoir plus à propos de CALEM : 
Formations, Conseil, Editions

CALEM est régulièrement consulté par des gouvernements et des fondations, en Europe ou dans le monde entier, principalement à propos du statut des réfugiés et de la formation des imams (chefs musulmans). Depuis 2008, CALEM a (co)supervisé des dizaines de publications, de formations et d'évènements publics, en différentes langues et dans plus de trente pays (Europe mais aussi Afrique du nord, du sud, Moyen-Orient, Amériques, Asie du Sud est). CALEM a reçu le prix de SOS homophobie en 2010, a été soutenue par le Conseil européen en 2012, était conseiller à la cour de justice britannique pour le statut des réfugiés, était conseiller pour le gouvernement français concernant la loi sur le mariage pour tous, et conseiller pour la constitution de l’ILGA Africa (la plus grande organisation LGBT au monde).

CALEM, notre histoire - près de 20ans d'expertise

- Début 2000, tout commença par un réseau informel de conseil interindividuel (principalement à destination d'individus HIVpositifs vulnérables)

- Cinq ans plus tard, en 2005 notre première association de terrain fut officiellement crée (basées à Paris, avec des partenaires dans plus de trente pays sur les quatre continents)

- Cinq ans plus tard, en 2010 nous avons formalisé notre confédération informelle d'associations Euro-Africaines (plus de trente conférences, colloques, retraites et de nombreuses publications en différentes langues, avec des partenaires opérant dans le monde entier)

- Cinq ans plus tard, en 2015 nous avons établi notre Cabinet de conseil et notre Maison d'édition CALEM (en fonction de retours du terrain concernant les besoins et les desiderata de nos clients et de nos partenaires) 

- En 2016 nous professionalisation nos processus d'éditions ; en 2017 nous lançons officiellement notre programme de formations islamiques progressistes, à destination des imams et des citoyen-nes engagé-es. CALEM est désormais un institut de conseil, de formation et d'édition.

 L'Institut CALEM a été  fondé par le Docteur & Imam 
 Ludovic-Mohamed Zahed ;

 Consultant international en  Psychologie, Anthropologie et  Théologie inclusive :

  • Doctorats en Anthropologie et en Psychologie du fait religieux, 
  • Ancien  coordinateur  international  de  la  CALEM  (2010-2014)  
  •  Imam  fondateur  de  la  première  mosquée  inclusive  d'Europe,
  • Membre fondateur du réseau interreligieux LGBT, GIN-SSOGIE,
  • Membre fondateur  du réseau  international et  inclusif  Inimuslim,
  • Membre de INERELA - Réseau des théologiens vivant avec le VIH
  • Queer Muslim de l’année (2014), pour son engagement depuis 15 ans
  • Prix d'honneur Pierre Guénin (pour CALEM, 2012),
  • L'un des trois gays français de l'année (2012),
  • Récompensé pour Moral Courage (2013)
  • Désormais recteur de l'Institut CALEM


CV en PDF en ligne, cliquez ici.
Docteur et Imam L. Zahed ne fait plus partie d'aucune structure associative
ou citoyenne, afin d'éviter tous conflits d'intérêt. En savoir plus sur

ses activités citoyennes passées en cliquant ici.

________________________________________________________________






Prix éditeur  -  26,90€ (avant réduction)
Après sept ans d’études de terrain, voici les résultats d’une analyse discursive détaillée, concernant la façon dont les musulman-es progressistes de France et d’ailleurs, les féministes, les gays et les lesbiennes, se racontent et s'engagent face aux fascismes :

"Dans une perspective de terrain, participative, je décrirai les raisons pour lesquelles un islam d’un nouveau genre pourrait bien être l’islam mainstream demain. J’analyserai trois sources d’informations que je n’aurais pu obtenir si je n’avais moi-même été impliqué totalement dans cet engagement citoyen : le témoignage des individus de confession ou d’origine musulmane appartenant de fait à ce que l’on appelle une « minorité de genre » ou sexuelle ; l’avis des imams de France et d’Europe à leur sujet ; les développements de l’activisme LGBT et féministe islamique ces dernières années, notamment en conséquence de la montée des nationalismes et des phobies en tout genre".